En France, l’administratif peine encore à opérer sa conversion digitale. S’il ne fait aucun doute que la digitalisation des paiements des contrats administratifs faciliterait considérablement les diverses démarches, il ne faut pas oublier que cela suppose quelques prérequis du côté de l’administration comme de celui des signataires.

Les freins à la digitalisation des paiements des contrats administratifs

Fracture numérique : abonnement Free, Bouygues, Orange ou SFR pour tous ?

Pour pouvoir bénéficier pleinement de la digitalisation des paiements des contrats administratifs, il faut que les ménages et les entreprises soient pleinement équipés d’un accès Internet.

En France, vous pouvez vous tourner vers un abonnement Freebox (Free), Livebox (Orange), Bbox (Bouygues Telecom) ou SFR Box, mais aussi vers deux fournisseurs low cost :

  • Sosh (filiale d’Orange) ;
  • RED by SFR.

Ce qui importe ici, c’est que tout le monde ait un accès à Internet afin de pouvoir profiter de la digitalisation des tâches administratives. Malheureusement, dans l’Hexagone, il existe encore des zones privées d’un accès décent au numérique. Une digitalisation des paiements des contrats administratifs pourrait donc creuser, encore un peu plus, la fracture numérique.

 

Le tarif des offres fibre d’Orange, SFR, Bouygues et Free

Afin de profiter de la connexion la plus rapide et la plus stable possible, de nombreux consommateurs se tournent vers la fibre optique dont le débit est de 4 à 10 fois supérieur à l’ADSL.

Pourtant, le tarif fibre chez Orange, Free, SFR ou Bouygues Telecom reste encore trop élevé pour de nombreux ménages. Alors que le gouvernement tente d’inclure un maximum de monde dans la révolution digitale, la fragilité économique de certains foyers vient freiner le développement de la digitalisation des paiements à grande échelle.

Les avancées de la digitalisation des paiements administratifs

Proposer un service clé-en-main

Grâce à un secteur entrepreneurial très dynamique, la digitalisation entend bien résoudre elle-même les freins à son développement en France. Cela s’observe notamment grâce à l’émergence de solutions de digitalisation clé-en-main pour les particuliers et les professionnels.

Loin du modèle de l’entreprise qui innove et laisse le consommateur se débrouiller avec de nouveaux outils, aujourd’hui, on peut compter sur des sociétés qui accompagnent leur client tout au long du processus afin de ne laisser personne derrière.

Un allégement des procédures administratives

La digitalisation des paiements des contrats administratifs offre également un autre avantage indéniable : la simplification des démarches administratives. Dans un pays où le poids de l’administratif est si souvent décrié, il faut reconnaître que la digitalisation a de beaux jours devant elle.

Effectivement, en réduisant le temps passé à faire ses démarches et en simplifiant le règlement des procédures administratives, la digitalisation des paiements apparaît comme une solution d’avenir. D’autant que, cerise sur le gâteau, elle s’avère plus économique et plus écologique que les procédés actuels.


En résumé, si la digitalisation des paiements de ses contrats administratifs se heurte à quelques obstacles, il ne fait aucun doute que les entreprises du secteur et les pouvoirs publics œuvrent activement pour que les conditions inhérentes à sa mise en place soient effectives rapidement. En témoigne, par exemple, l’ambitieux plan France Très Haut Débit dont vous pouvez découvrir les objectifs via ce site.

PayinTech rejoint le groupe Merim pour former un écosystème complet de la commande au paiement. Le communiqué

X