Les parcs de loisirs français voient depuis plusieurs années leur fréquentation augmenter. Avec cette augmentation les parcs doivent sans cesse se renouveler pour garder le contrôle de leurs flux. Une autre explication à l’augmentation du nombre de visiteurs dans les parcs de loisirs vient également du fait que les propriétaires et gestionnaires investissent beaucoup dans de nouvelles attractions. Entre 8 et 25% du chiffre d’affaires est consacré à l’investissement chaque année. Si aucune nouveauté n’est proposée, la clientèle revient moins, ou pas du tout. De nouvelles attractions et de nouveaux spectacles financés pour faire revenir la clientèle, telle est la ligne de conduite que se sont fixés les parcs de loisirs.

L’offre étant de plus en plus complète, il est également difficile de tout faire en une seule journée. Et de cette offre élargie découle un accroissement de la durée de la visite. Dans cette même optique, les parcs proposent de plus en plus des solutions d’hébergements ainsi qu’une offre de divertissement du soir, qui participent de l’augmentation du panier moyen, permettant de nouveaux investissements.

Les parcs se transforment ainsi peu à peu en destinations touristiques à part entière permettant un séjour prolongé. Cette transformation passe également par les innovations technologiques, le cashless étant une de ses innovations. 

Pour un parc le cashless va généralement se traduire par un bracelet, doté d’une puce NFC, objet unique qui va permettre de regrouper l’accès au parc, le paiement des consommations et prestations au sein de celui-ci, et pourquoi pas l’accès à l’hébergement.

Le cashless permet notamment une augmentation des paniers moyens sur site, du fait du côté ludique et pratique du bracelet cashless. Les frictions au niveau du paiement sont diminuées. C’est aussi vrai pour les étrangers qui n’ont plus à gérer les changements de devise. Les vacanciers sont en permanence en capacité de paiement dans les parcs de loisirs. C’est d’autant plus vrai que le bracelet est solide et étanche permettant d’éviter les risques de perte, de vol ou de dégradation du portefeuille ou du smartphone. 

Le paiement cashless permet également d’accroître la connaissance de la clientèle grâce aux données collectées lors des accès ou de la consommation sur place. Les moyens de paiement traditionnels limitent la lecture des données de façon claire et facile. Avec le cashless, toutes les données sont centralisées sur une plateforme, ce qui permet au gestionnaire de structure de visualiser l’ensemble des transactions en temps réel. Les données peuvent être également très qualifiées lorsqu’elles sont liées à un profil de consommation ce qui permet au gestionnaire d’adapter son offre et de pratiquer des politiques marketing promotionnelles et de fidélisation. La segmentation par type de consommation est plus précise et plus efficace.

Les parcs ont compris l’importance de l’expérience client, une expérience complète qui comprend une anticipation des besoins, des propositions d’achat adaptées et une segmentation par envie des consommateurs. 

L’enjeu est aussi de réduire le temps d’attente pour les visiteurs des parcs, tout en harmonisant le parcours client. Grâce au cashless, qui est en moyenne trois fois plus rapide que les moyens de paiement traditionnels, plus de vente sont encaissées. Les vacanciers sont en effet plus disposés à consommer dans la mesure où les files d’attentes sont réduites. 

L’enjeux pour les parcs est de faciliter la consommation et travailler l’achat d’impulsion, sur les parcs les visiteurs sont la pour profiter de la journée en laissant leur portefeuille de côté, pas facile de pouvoir consommer partout : un levier de croissance qui peut se travailler contrairement à la billetterie et tout ce qui est inhérent à la visite touristique ex : météo attentats …
le cashless est le levier de croissance le plus facile à travailler il demande un investissement moindre pour un rendement quasi immédiat (une année). Pour les gérants des parcs l’objectif est d’avoir une solution clé en main et un minimum de formation pour leurs employés, la solution PayinTech est très simple d’utilisation et permet une formation express des employés avec un maximum de résultat sur un temps réduit.

PayinTech rejoint le groupe Merim pour former un écosystème complet de la commande au paiement. Le communiqué

X