Le paiement via un bracelet permet aux collaborateurs et aux vacanciers de ne pas manipuler de cash ou de terminaux de paiements et permet de respecter la règle du mètre de distanciation sociale.

Le secteur du tourisme est de loin le plus impacté par la pandémie et l’industrie du camping n’est pas épargnée. La vitesse de reprise de l’activité cet été en France va être cruciale. L’enjeu majeur : assurer la protection des collaborateurs et permettre aux vacanciers français de profiter sereinement de la pause estivale. Dans ce contexte, comment les fournisseurs de système cashless pourra-t-il soutenir l’industrie ? 

Crise sanitaire : un quotidien et des vacances bouleversés

L’industrie du camping doit dès aujourd’hui réinventer son parcours clients post-coronavirus afin de permettre une reprise rapide tout en garantissant le respect des consignes sanitaires. Les opérateurs doivent apporter toutes les garanties de sécurité sanitaire à la fois à leurs collaborateurs et à leurs clients. Hormis les masques, les gels hydro-alcooliques et les vitres de protection, toutes les solutions qui viendront aider à appliquer les gestes barrières et à renforcer la façon d’interagir avec autrui devront être envisager. L’adoption d’un système de paiement cashless au sein de l’industrie des campings pourrait devenir un standard qui permettrait de répondre au défi de la distanciation sociale.

Des Français prêts à affronter l’ère de la digitalisation

En ces temps de confinement, le virage vers la digitalisation est d’autant plus abrupt que les Français se montrent plutôt agiles lorsqu’il s’agit d’utiliser de nouvelles technologies (télémédecine, signatures d’actes notariés à distance etc). Ce qui fait déjà et fera toute la différence désormais : la qualité des visioconférences, la formation et la fiabilité des équipements pour pouvoir travailler à distance en gardant la même qualité de service. Ces nouveaux usages s’installeront désormais durablement dans le quotidien des Français, et ce, quelques soient les âges.

Le bracelet intelligent : d’une commodité vers un standard

Le cashless est une innovation dans le monde du paiement qui a commencé à apparaître récemment dans l’univers du camping, dans le prolongement du fameux « collier à boules ». Le principe : mettre à la disposition du vacancier un bracelet intelligent cashless qui lui permettra de régler ses notes (restauration, loisirs) d’un simple scan et sans s’encombrer d’un portefeuille. Une solution simple et efficace pour les parents et leurs enfants, à charger et recharger durant leur séjour via leur téléphone portable. Le bracelet intelligent peut également être doté de fonctionnalités complémentaires (ouverture de portes, accès à la piscine, etc.). Plusieurs dizaines de campings en Europe en sont équipés dont une trentaine aujourd’hui en France.

En vue de la reprise de l’activité touristique cet été, la sécurité est désormais le sujet de préoccupation majeur pour les professionnels comme pour les particuliers. Le cashless permet aux collaborateurs et aux vacanciers de ne pas manipuler de cash ou de terminaux de paiements et permet de respecter la règle du mètre de distanciation sociale sans compter la réduction considérable de temps d’attente dans les files des points de vente.

La crise actuelle va permettre de faciliter l’innovation afin de réinventer notre manière de vivre et donc de passer nos vacances. Les sociétés technologiques ont leur part de responsabilité pour pousser de nouvelles idées aux opérateurs de tourisme. Chaque crise voit la diffusion de nouvelles innovations. Le paiement cashless sera l’une d’elles pour l’hôtellerie de plein air.

PayinTech rejoint le groupe Merim pour former un écosystème complet de la commande au paiement. Le communiqué

X